Accueil
La CO
Le Club
Archives
Les liens
Azimut 2012
Locations - Courses clés en main

LA COURSE D'ORIENTATION

Qui n’a pas vu sortir des bois, des sentiers des villes, des sportifs carte et boussole en main qui  s’époumonent à chercher le Graal, qui n’est autre qu’une balise ?
 
Ce sport c’est La Course d’Orientation.
 
Il existe une Fédération qui n’est autre que la FFCO, agréée Ministère de la jeunesse et des Sports et de la vie associative. Le nombre de clubs de CO sur le territoire atteint 220 et plus de 7000 licenciés. Pas moins de 15 000 personnes sont venu découvrir ce sport sur l’année 2007 (référencé par les pass’orientations= ouvrant droit à une course de CO en étant non licencié mais couvert par une assurance FFCO).
300 000 pratiquants en dehors des structures fédérales, 382 manifestations organisées en France, 1975 cartes de course d’orientation archivées, 9870km2 cartographiés en moyenne.
Que de chiffres, que de chiffres !!
 
Qu’est ce que la course d’orientation ? C’est une course individuelle ou collective, contre la montre en terrain connu ou non, matérialisée par des postes (balises) que le concurrent doit découvrir dans un ordre imposé ou non par l’itinéraire de son choix en se servant d’une carte et d’une boussole. Discipline en vogue, destinée à tous les amoureux de nature, de la réflexion et de la pratique sportive. Elle se pratique des le plus jeune âge jusqu’à plus de 80 ans.
 
Les zones de pratiques sont très variées : forêts, dunes, parcs urbains, complexes sportifs ou encore établissement scolaires. Endurance, vitesse,  réflexion, stratégie, prise de décision rapide et respect de la nature sont les principales qualités requises par la course d’orientation. L’orienteur dispose depuis quelques années du doigt électronique, lui permettant d’enregistrer son passage et de donner son heure de passage au différentes balises ainsi que de son temps total. Il n’est pas rare que cela se joue à quelques minutes, voire quelques secondes.
 
Tout ceci ne pourrait exister sans la Carte de course d’orientation, élément essentiel à la pratique de la CO. La carte doit représenter le plus fidèlement possible le terrain. La souche d’arbre, le trou, le rocher, l’arbre particulier, tout y est référencé. Et grâce à un code international, ces symboles particuliers sont normalisés par l’IOF (International Orientering fédération). Le cartographe, pièce maitresse, va passer des heures et des heures à référencer tous ces éléments et ensuite à les enregistrer dans un logiciel pourvu de références cartographiques.
 
 
 
5 disciplines dans l’orientation : à pied, en VTT, à ski, de précision (exercé par les non-valides) et en Raid orientation. En 2007, pas moins de 500 sportifs à mobilité réduite sont venus s’affronter lors des championnats de France.
 
La CO à VTT consiste à parcourir le plus rapidement possible de 10 à 35 km (suivant la catégorie d’âge) en poinçonnant dans l’ordre tous les postes marqués sur la carte. Elle peut être pratiquée sur différents terrains : les éléments essentiels sont le nombre de pistes, sentiers, chemins et routes, qui offrent aux concurrents des choix de cheminements. Se déplacer entre les postes exige de maintenir constamment la concordance carte / terrain à grande vitesse. Les postes sont mis sur les chemins uniquement. Carte spécifique, vtt en bon état, porte carte sont indispensables pour bien orienté.

La fédération met aussi l’accent sur les espace d’orientation pour les établissements mais aussi favorise les écoles d’orientations.
 
 
C’est un sport qui demande beaucoup de préparation en amont et le jour de la course. Repérage des circuits (dosage entre le dénivelé, la difficulté  et le kilométrage suivant l’âge des participants), pré-balisage (vérifié par un contrôleur extérieur), pose des balises et ensuite, à la fin de la course, dépose.
La CO