Accueil
La CO
Le club
Ecole d'orientation
Les compétitions à venir
Les entraînements
L'Hivernale du Raid Azimut 29
Archives
Les liens
 

Raid Aquilonia 2008


Cette année l’organisation Armoric Aventure nous a concocté un raid de haut niveau tant en difficulté physique qu’en technicité d’orientation et en diversité d’épreuves.

   

Comme d’habitude départ du Raid à 8h00 précise avec un départ toutes les 40 secondes. A 8h20, c’est à notre tour (Rémi Mathurin et moi) de nous élancer sur le raid en Run and Bike pour 10 km de circuit assez facile au niveau relief et orientation : les sensations sont bonnes.

Puis c’est parti pour un trail en orientation de 10,5 km et le soleil commence à pointer son nez : les paysages sont magnifiques et la température idéale pour une course de ce type. Le parcours est super plaisant et on commence à remonter pas mal d’équipes. 47 min plus tard on arrive à la tyrolienne et le chrono est arrêté. Du coup, on en profite pour bien s’étirer, boire et manger un morceau.

Après cette petite pause, on repart pour un parcours canoë de 8kms et c’est la première fois que l’on apprécie autant cette épreuve avec des passages sous les arbres, allongé dans le canoë, ou des passages à bloque dans des petits changements de courant entre les rochers.

Après une petite liaison de course à pied, on récupère nos vélos et on part pour 20,5 km de Vtt’O avec un parcours technique mais fort sympathique à tout point de vue. Le tracé est nickel et, là aussi, la progression est fluide. L’étape suivante est la CO et on rentre de suite dans la carte. Le bois est assez vert 3/vert2 et la course en azimut est donc assez ralentie mais ça le fait, et, en 45 min, nous voilà de retour au rond d’arrivée avec la satisfaction d’avoir fait une bonne CO.

   

 

Dès que l’on remonte sur les VTT (30 km de section au top), c’est là où les avatars vont commencer. Rémi m’annonce que sa roue arrière est crevée. On répare (5 min de perdues) et 10 min plus loin, c’est à nouveau à plat et on décide de mettre une chambre neuve (re 5 min). Au bout de 10 km, je casse une branche du porte carte puis une deuxième car le parcours est très difficile et très accidenté.

    

 

On s’arrête 10 min pour entourer le porte carte de chatterton et j’oriente avec un porte carte de travers mais bon, cela fonctionne. L’orientation devient de plus en plus pointue car le rapport carte terrain est de plus en plus précis et les cartes au 1/25000, surtout dans les bois ou lisières de champs, sont modifiées par les agriculteurs ou tout simplement par manque d’entretien des communes. Du coup pas mal d’équipes perdent confiance et le raid se corse de par les difficultés physiques ; portage du vélo sur des patates à 20%, passage de rivière, rochers, racines. La fatigue commence à se faire sentir, surtout au niveau de la tête pour rester concentré. A 300 m de l’arrivée on passe à côté de la dernière balise sans la voir à la sortie du bois de Kerradenec (ou peut être sur un chemin parallèle) et nous voilà pénalisés à l’arrivée de 30 min de pénalité : comme quoi il faut rester concentré jusqu’au bout.

Au final, on est super contents d’avoir bien tourné tout au long du raid et malgré cette pénalité on est resté bien collé aux équipes de tête. Maintenant, sur la plupart des raids, on a plus le droit à l’erreur et il faut garder la tête en permanence lucide car la compétition est serrée.

Un grand Merci à Rémi pour cette belle aventure à deux et bien sûr un remerciement général à toute l’organisation Armoric Aventure pour nous avoir concocté un Raid à la hauteur de leur réputation. Lorsqu’un parcours est difficile on peste souvent sur le moment car on en bave mais après il n’y a que le bon qui en ressort.

MERCI LES GARS !              

Pierre              

 

 

Raid Aquilonia 2008